Les coulisses de la création d’un atelier en ligne de A à Z

Partager cet article

Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur email
Partager sur pinterest

Je démarre cet article sans aucune stratégie de référencement derrière. J’ai simplement envie de faire un partage d’expérience complet sur la création et la diffusion d’un atelier en ligne.

L’idée qui pop

Septembre 2023, il me vient une idée : celle de proposer des ateliers en ligne à un groupe restreints de personnes.

Ma mission est d’accompagner un maximum de personnes dans la communication de leur projet et dans leur visibilité. Ce format me semble adéquate. Les questions des uns peuvent aider les autres. Je crois à la puissance d’un groupe.

Avec la sortie de la bêta-test Insta on the beach en octobre, je me dis que je n’ai clairement pas le temps de créer cet atelier avant la fin de l’année. Je note l’idée dans mon espace projets sur Notion et attends sagement le moment idéal pour m’y mettre.

Par le passé, j’ai déjà proposé des ateliers en ligne gratuits. Cette fois-ci, il serait payant. C’est un tout autre challenge puisque les personnes ont forcément des attentes.

Je ne voulais absolument pas décevoir les personnes inscrites et je tenais à ce qu’elles repartent avec un maximum de valeur.

La phase de brainstorming

Fin novembre, je me pose enfin devant mon espace projet appelé “Atelier en ligne” et j’écris tout ce qui me passe par la tête. L’intérêt est de vider mon cerveau au maximum pour ensuite structurer toutes ces idées.

La phase de brainstorming est l’une de mes étapes préférées. Il faut savoir que je réfléchis en arborescence. Alors éparpiller les idées dans tous les sens et en trouver plein, j’adore ça !

Capture d'écran brainstorming atelier en ligne
En termes de communication, je décide de communiquer le plus tôt possible sur l’atelier. Comme c’est un tout nouveau format, l’intérêt est d’associer mon nom à ce projet.

Chaque semaine de décembre, mon audience a participé à l’organisation de l’atelier en votant : le sujet, les horaires et le jour grâce aux stickers en story (et d’ailleurs je l’en remercie pour ça)

Elle a pu me faire part de différentes problématiques qu’elle rencontre et c’est ainsi qu’on a trouvé la thématique de ce premier atelier : Organiser sa communication

Je tenais à absolument co-créer cet atelier avec mon audience afin d’être sûre de répondre à ses attentes.

Ensuite il a fallu répartir les tâches listées lors de la phase de brainstorming.

Pour cela, j’ai mis en place un rétroplanning avec des créneaux bloqués dans mon agenda pour créer cet atelier de A à Z :
  • 1/2 journée pour la création de l’atelier
  • 1/2 journée pour le créer visuellement
  • 1/2 journée pour m’entrainer, tester le matériel, l’enregistrement, etc
  • La phase de structure

    Demander à sa communauté c’est bien sympa, mais maintenant, elle a des attentes #lapression

    Alors j’ai commencé à rassembler touuuutes mes connaissances et mes astuces que j’utilise pour organiser ma propre communication.

    C’est un véritable challenge de structurer toutes ces astuces afin de rendre l’atelier fluide et pertinent. Il s’agit de proposer un mix équilibré entre la partie théorique et la partie pratique pour que les personnes inscrites acquièrent de nouvelles compétences.

    D’ailleurs durant le processus de création, j’ai constamment pensé à une cible précise, avec ses problématiques afin de le rendre le plus pertinent possible.

    L’idée était de les accompagner dans un processus pour organiser sa communication de manière efficace.

    La communication et la vente

    Un seul objectif : dire à tout le monde que cet atelier existe.
    J’ai réalisé des dizaines de publications pour Instagram et LInkedIn, plusieurs stories.

    Je voulais varier les formats afin de ne pas lasser mon audience et d’augmenter la visibilité de mon atelier.

    Evidemment, comme tout entrepreneur qui lance un nouveau projet, je stressais à l’idée de ne pas trouver de personnes intéressées.

    La pause de Noël m’a mis une pression parce que j’avais peur que les personnes oublient ou n’aient plus envie de suivre l’atelier.

    Il est temps de parler du petit hic ⤵️
    Bien que je sois communicante depuis +3 ans maintenant, je sentais que j’avais la tête dans le guidon. À force d’axer ma communication sur l’atelier, je n’arrivais plus à analyser si ma création de contenu est efficace.

    Cette expérience m’aura montré le besoin d’avoir un regard extérieur sur ma communication afin de me rassurer et de communiquer encore plus !

    Concernant la partie vente, je voulais l’automatiser afin de la simplifier au maximum.
    N’étant pas douée avec les outils d’automatisation, c’était pépite 😂
    Alors j’ai appelé Lucile qui m’a expliqué comment réaliser les paiements par Stripe. Cela m’a permis de gagner beaucoup plus de temps.

    C’est l’heure du bilan

    Les points positifs

    Démarrons par ce qui a bien fonctionné : j’ai diversifié mes points de communication pour donner de la visibilité à l’atelier :
  • J’ai construit toute ma communication de janvier autour de la promotion de l’atelier – posts LinkedIN, publications et stories Instagram. Ces contenus m’ont permis d’avoir 4 inscriptions.
  • J’ai également communiqué sur Ta Pote Freelance, réseau dans lequel je suis, pour faire connaître l’atelier – cela m’a permis de trouver la 5ième personne ! 🥳
  • Les axes d’amélioration

    Je n’ai pas pu partager tous les contenus que je souhaitais (notamment publier plus de stories, écrire un article de blog pour ensuite le partager sur Pinterest, etc).

    En parallèle de l’atelier, j’ai accueilli de nouveaux clients et terminé certaines missions. Assurer ces onboarding et offboarding restait ma priorité n°1. C’est pour cela que j’ai manqué de temps pour publier davantage.

    Utiliser mon micro pour la partie replay afin que la qualité de son soit meilleure 🎤 Je connais déjà le matériel à utiliser pour le prochain atelier.

    J’ai fait face à un manque de clarté concernant ma liste d’emailing. Certaines personnes pensaient que rejoindre cette liste était suffisant pour s’inscrire à l’atelier.
    Enfin, mon objectif était d’avoir 10 personnes inscrites. Il y en a eu 5 et avec le recul, ce chiffre est parfait. Pour une première, j’aurais eu des difficultés à aider 10 personnes à la fois.

    Les notes à suivre pour les prochains ateliers

    Cette année, je vais proposer 1 atelier par trimestre. Chacun d’eux va me permettre de me perfectionner. Ces notes sont précieuses pour mieux gérer la création, la vente et la communication. Je te les partage juste ici ⤵️
  • Communiquer encore plus en story sur l’atelier en diversifiant les types de stories : éducative, fun, humaine, promotionnelle, etc
  • Communiquer davantage sur le contenu, les bénéfices et la valeur des ateliers
  • Préciser que l’inscription à la liste emailing ne signifie pas qu’il s’agit d’une inscription à l’atelier
  • Tester le matériel avec mon super micro – je ne sais pas pourquoi je ne l’ai pas utilisé alors qu’il est génial
  • Pour la prochaine fois, je souhaite encore plus automatiser les ventes et les séquences mails. Pour cela, je vais prochainement me pencher sur l’outil Zapier afin de voir ce qui est possible.
  • Enfin, j’éviterai à l’avenir de faire une pause de 2 semaines avant de promouvoir un atelier car ça peut demander de l’énergie de relancer la machine.

  • J’ai demandé autour de moi et j’ai pu récolté du feedback sur ma communication. Pour ma part, je suis déjà contente car j’ai fait plus que d’habitude en termes d’appel à l’action pour vendre. Cette première expérience m’aura fait comprendre ce que je peux améliorer.

    Conclusion

    Pour conclure ce retour d’expérience, je me sens mieux préparée pour les prochains ateliers.
    Je demanderai de l’aide pour ma communication et je me formerai sur l’animation d’atelier.
    En attendant le prochain, tu peux suivre le replay de l’atelier Organise ta com’ juste ici.

    Découvre les backstages et les conseils pour une stratégie de communication en béton !

    En lire d'autres

    Prospecter avec la communication : comment faire ?
    Astuce Communication

    Prospecter avec la communication : comment faire ?

    La communication est un levier essentiel pour booster ton activité. Il ne s’agit pas de parler uniquement de ses services. Elle implique de créer une connexion avec ton audience, de comprendre ses besoins pour avoir