Les bases essentielles à avoir avant de bosser ta communication

Les bases essentielles à avoir avant de bosser ta communication

Partager cet article

Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur email
Partager sur pinterest
Quand on veut se lancer sur les réseaux sociaux, il existe beaucoup de contenus pour nous aider. On t’explique quelle stratégie faire, quels contenus, quels outils utiliser… De quoi rayonner comme il faut !

Mais ce qu’on ne nous explique pas c’est quoi valider avant de communiquer. Car oui, la communication est l’ultime étape d’un long chemin. Ce chemin, ce sont les fondements de ton entreprise : comprendre à qui tu parles, ce que tu lui proposes, pourquoi et comment.

Connaître et travailler ce chemin te permettra d’avoir une communication alignée, et ça change tout ! En effet, ça te permettra d’avoir la BONNE stratégie, les BONS contenus et les BONS outils…

Et tu tombes bien car j’ai été missionnée par Vinciane pour t’expliquer les 3 essentiels à connaître avant de communiquer. Mais avant de commencer : moi c’est Lucile, j’aurais l’occasion de me présenter à la fin de cet article !

Prends-toi une bonne boisson chaude et c’est parti ! ☕

La cible idéale

Le ciblage idéal c’est le profil de personnes à qui tu vas t’adresser. Connaître son ciblage nous permettra de se positionner sur le marché et donc de proposer une offre adaptée (car rappelons-le, le marché c’est où se rencontrent l’offre et la demande).

Si tu l’as déjà travaillé, tu n’es pas sans savoir que ce n’est pas aussi simple que ce qu’il y paraît. Parce que oui : un ciblage idéal ce n’est pas choisir un âge, un genre et un métier et basta cosi comme on dit chez moi !

Le ciblage doit également prendre en compte d’autres aspects de ta cible : comportements, caractère, habitudes, besoins, valeurs, problématiques… On creuse son profil. C’est dans les détails qu’on fera la différence par la suite. Mais le ciblage dépend aussi de toi. Bien sûr qu’avec tes compétences tu peux aider plein de profils différents, mais les journées ne font que 24h je te rappelle.

Tu dois donc également choisir une cible qui correspond à fond avec ton profil (tes valeurs, ton caractère…) afin d’avoir des clients qui te font kiffer toutes tes journées de travail. Parce que c’est exactement comme ça que tu dois voir le ciblage : comme la possibilité de travailler que pour des profils qui te font kiffer. J’entends souvent “mais tu sais Lucile, moi je peux aider plein de profils différents” : d’accord, mais ça, c’est ton besoin de satisfaire la terre entière qui parle et si tu veux que ton entreprise fonctionne je te conseille de choisir avec qui tu veux vraiment travailler.

Sache aussi que le ciblage peut-être amené à évoluer tout au long de ton entreprise car une entreprise n’est pas quelque chose de figé dans le temps. Il est juste important de bien retenir que si ton ciblage évolue, tout ce qui suit évoluera : l’offre, le modèle économique, la stratégie de prospection, la communication… C’est donc important de prendre le temps de reposer toutes tes bases à chaque fois car tout est lié !

Maintenant que notre cible est bien identifiée, on va pouvoir lui faire une proposition qui ne la laissera pas de marbre !

L’offre irrésistible

L’offre c’est la proposition de service que tu vas faire à ton client. Cette proposition est censée tellement bien correspondre à ses besoins qu’il ne devrait même pas se poser de question et supplier un devis vite ! Ça fait rêver ?

Et bien pour ça, il faut bien comprendre que l’offre ce n’est pas seulement répondre en termes de compétences. C’est aussi proposer une expérience client unique et fluidifier tous les process. Pour cela, on se base évidemment sur le ciblage qui nous guidera tout au long de l’élaboration de l’offre. Cette proposition commence par des compétences parce que c’est pour ça qu’on vient te chercher. Ton offre doit donc avoir un contenu cohérent vis-à-vis des besoins du client. Il faut être vigilant et répondre à son besoin concret qui n’est pas forcément le besoin exprimé. Parfois les prospects ont l’impression de devoir travailler un aspect alors qu’en réalité ils auraient besoin d’autre chose en amont.

C’est à toi en tant que professionnel de le conseiller et d’être sincère. Ça t’évitera deux choses :
  • Des clients déçus : car tu n’auras pas vraiment répondu à leur besoin, et qu’ils devront sûrement retravailler sur ce que vous avez fait ensemble à court terme
  • Des clients qui pensent que tu veux juste vendre. L’honnêteté est gage de confiance. Même si la personne doit travailler avec quelqu’un d’autre avant de revenir vers toi, crois-moi qu’elle te remerciera d’avoir été honnête. Elle sera convertie plus tard et te recommandera.

  • Rappelons-le mais vendre pour vendre, ça n’est pas une réflexion sur le long terme. Si tu veux pérenniser ton entreprise je te conseille d’être le plus honnête possible avec tes prospects.

    Cette offre doit également être pensée pour ton client : que ce soit sur la relation client (du moment où la personne te découvre à la fin de la prestation), ou sur les process (ici on parle plutôt outils, échanges etc.), ton client doit comprendre que tout a été pensé pour lui.

    Il est donc important de bien comprendre ses préférences en termes d’outils, de fonctionnement, d’horaires etc. … Le but est de lui proposer une expérience unique où il se sente bien. C’est précisément sur cet aspect-là d’ailleurs que tu feras toute la différence et que tu seras recommandé par ce client.

    Une fois le ciblage et l’offre pensés, il ne nous reste plus que la dernière étape : vendre !

    Des objectifs business clairs et motivants pour vendre

    Les objectifs sont des buts que l’on se fixe à court ou long terme. Cette étape va nous permettre de savoir où l’on va mais également quelles sont les actions à mener pour garder le cap et atteindre notre but.

    Ces objectifs doivent être clairs donc quantifiables et temporels ; mais également motivants c’est-à-dire réalisables et pertinents. C’est l’alliance de tout ça qui te fera un bon objectif qu’on a envie d’atteindre ! Tu as peut-être déjà entendu parler de la méthode SMART, c’est la même chose. J’ai d’ailleurs rédigé un article complet sur cette méthode.

    Sache qu’un objectif n’est pas que financier ou un nombre de clients. Ce sont souvent les plus répandus (et c’est normal) mais tu peux également te mettre des objectifs de développement : un pivot d’entreprise, sortir une nouvelle offre, acquérir une nouvelle casquette de compétence…

    Pour fixer des objectifs, je vais te donner mon process assez rapidement :
  • Étape 1 : prendre un papier et un stylo et noter tous les grands objectifs que tu souhaites réaliser sur la période donnée

  • Étape 2 : Pour chaque objectif, vérifier qu’il soit clair et motivant

  • Étape 3 : Pour chaque objectif, noter les grandes actions à réaliser et les sous-actions associées

  • Étape 4 : Mettre des deadlines pour les sous-actions, les grandes actions et les objectifs

  • Étape 5 : Intégrer ces objectifs et actions dans ton agenda pour les plus proches, les autres tu les conserves dans l’espace où tu pilotes ton projet.


  • Ces objectifs te permettront de réaliser au quotidien des actions qui te permettront de vendre. Parfois quand on est happé par le quotidien on ne se rend plus trop compte de pourquoi on fait les choses. Bien travailler ses objectifs te permettra de savoir que toutes les actions du quotidien, même les plus minimes, entrent dans un objectif plus global. Et ce sont ces petites actions du quotidien qui te permettront de vendre !

    La communication est donc une des actions que tu pourras mener pour atteindre ce but. C’est un long travail qui comme le reste demande temps et compétences, mais pour ce sujet, je te laisse avec Vinciane !

    J’espère que cet article t’a été utile et que tu pourras bien reposer tes bases avec toutes ces informations.

    Moi c’est Lucile, je suis copilote de freelances, j’accompagne donc les freelances à poser de bonnes bases pour se lancer ou se développer. Pour ça je propose du conseil à l’heure, des accompagnements et des suivis, toujours en 1 :1 et dans la bonne humeur : c’est ma recette magique pour faire rayonner les projets 🌞

    Découvre les backstages et les conseils pour une stratégie de communication en béton !

    En lire d'autres

    Prospecter avec la communication : comment faire ?
    Astuce Communication

    Prospecter avec la communication : comment faire ?

    La communication est un levier essentiel pour booster ton activité. Il ne s’agit pas de parler uniquement de ses services. Elle implique de créer une connexion avec ton audience, de comprendre ses besoins pour avoir

    Organisation

    Les coulisses de la création d’un atelier en ligne de A à Z

    Je démarre cet article sans aucune stratégie de référencement derrière. J’ai simplement envie de faire un partage d’expérience complet sur la création et la diffusion d’un atelier en ligne. L’idée qui pop Septembre 2023, il